À propos

CIRRELT
L’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal fait partie du réseau de l’Université du Québec. Elle est spécialisée en ingénierie appliquée et en technologie. Elle offre une formation d’école d’ingénieurs ainsi que des programmes de cycles supérieurs allant jusqu’au doctorat.
Le baccalauréat dure 4 ans et comprend trois stages rémunérés de 4 mois en entreprise.
Les programmes de maîtrise avec projet (M.Ing.) offrent la possibilité de réaliser un projet d’application ou d’intervention en entreprise.
Les programmes de maîtrise avec mémoire (M.Sc.A.) constituent une initiation à la démarche de recherche et d’innovation.
Les programmes de doctorat proposent deux profils : recherche appliquée ou innovation industrielle
Une école branchée sur l’industrie :
La particularité de l’ÉTS réside dans ses liens étroits avec les entreprises et son enseignement pratique. Depuis sa création, elle entretient un partenariat unique avec le milieu des affaires et l’industrie, tant avec les grandes entreprises que les PME, à l’échelle locale et internationale.

 

CIRODD
Le CIRODD est un regroupement stratégique qui a pour objectif global d’accélérer la mise en oeuvre des principes du développement durable par les secteurs industriels stratégiques du Québec et ce par une recherche de pointe dans quatre secteurs 1: la mesure du développement durable, 2: les outils d’opérationnalisation en entreprise, 3: les outils d’intégration socioéconomiques et 4 : le transfert chez les utilisateurs. Par ses activités de recherche interdisciplinaire faisant intervenir les sciences du génie, les sciences économiques et humaines ainsi que par ses projets de recherche concrets avec les utilisateurs, le CIRODD offre un programme de recherche intégré pour remplir sa mission, soit « réaliser, coordonner, intégrer et transférer les recherches en opérationnalisation du développement durable dans l’objectif ultime de faciliter l’émergence d’une économie verte ».
Les activités du CIRODD sont organisées de façon à fournir à ses membres les moyens d’augmenter l’impact de leurs travaux, de promouvoir les projets de recherche en collaboration, de faciliter la recherche de financement, de faciliter le transfert des connaissances vers les utilisateurs et de mettre en place des activités de formation qui permettront de former une main d’oeuvre spécialisée possédant une vision interdisciplinaire pour la solution de problèmes complexes.
Le regroupement est composé de plus de 82 chercheurs reconnus dans les domaines de l’analyse du cycle de vie, de la réingénierie des procédés, du génie des procédés, de l’éco-conception, de la symbiose industrielle, de la logistique verte, de la mesure et de l’analyse de la durabilité, de la responsabilité sociale des entreprises, des politiques et législation de l’environnement, de l’économie verte et de l’innovation durable. De plus, nos équipes de chercheurs ont montré qu’ils sont actifs dans plusieurs secteurs clés de l’industrie québécoise (aéronautique, foresterie, mobilité et transport, bâtiment et immobilier, TIC, mines et agroalimentaire). Nos chercheurs proviennent de 11 universités, trois CEGEPs et de 1 Centre de transfert technologique.
La qualité de nos chercheurs est évidente car plusieurs d’entre eux sont détenteurs de Chaires de recherche et sont impliqués dans un nombre important de groupes de recherche. Les activités de recherche du CIRODD sont réalisées au sein même de ces 19 Chaires de recherche.

 

CIRRELT
Le CIRRELT résulte de la fusion de deux centres de recherche reconnus, le Centre de recherche sur les transports (CRT) et le Centre de recherche sur les technologies de l’organisation réseau (CENTOR), auxquels se sont joints deux groupes de chercheurs actifs dans le domaine de la logistique, le groupe de recherche Polygistique (École Polytechnique) et la Chaire de recherche industrielle du CRSNG en management logistique de l’UQÀM.
Constitué en 1971 par l’Université de Montréal, le CRT était depuis 1988 un centre conjoint de HEC Montréal et de l’École Polytechnique; son champ d’expertise principal était celui des méthodes quantitatives et informatiques, appliquées à la planification, la gestion et l’exploitation des réseaux de transport tant de personnes que de marchandises et de données. Dans son domaine, le CRT était l’organisme de recherche universitaire le plus important au Canada et l’un des trois plus importants au monde. Au cours des années, le CRT avait développé un réseau international de collaboration avec le monde scientifique et il était reconnu entre autres pour ses percées méthodologiques et pour ses développements d’outils performants dans le domaine du transport (plusieurs centaines de sociétés de transport et agences de planification utilisent des produits originellement développés au CRT).
Fondé en 1994, le CENTOR était un centre reconnu de l’Université Laval depuis 1996. Il était devenu au fil des ans un centre multi facultaire et multi universitaire dont le programme de recherche se concentrait sur les technologies de design et de pilotage de l’entreprise et de ses réseaux, dans une perspective de nouvelle économie. Le CENTOR a été le maître d’oeuvre de plusieurs initiatives de recherche majeures dont le Consortium de recherche sur les réseaux logistiques de l’industrie forestière FOR@C et quatre chaires de recherche. Le CENTOR s’était distingué par ses collaborations fructueuses avec l’industrie et par le développement d’approches et d’outils novateurs pour l’ingénierie et la gestion de l’ensemble de la chaîne logistique.
Créée en 2001, Polygistique, groupe de recherche en ingénierie de la logistique, était une unité de recherche de l’École Polytechnique de Montréal. Ses travaux portaient sur les méthodes et les technologies de pointe en logistique pour les entreprises productrices de biens et les entreprises de services. La Chaire de recherche industrielle du CRSNG en management logistique de l’UQÀM est un groupe de recherche multidisciplinaire reconnu en 2006 par l’UQÀM. Ses travaux portent sur l’avancement des modèles, méthodes et instruments pour la planification des systèmes logistiques et de transport et le transfert technologique.
En 2013, pour le renouvellement de la subvention de Regroupement stratégique du FRQNT, trois nouveaux partenaires institutionnels se sont intégrés au CIRRELT : l’École de technologie supérieure, l’Université Concordia et l’Université McGill.
Le CIRRELT regroupe aujourd’hui la très grande majorité des chercheurs québécois qui oeuvrent à la production des connaissances relatives à l’ingénierie et à la gestion des réseaux logistiques, d’entreprise et de transport.

 

Le laboratoire de conception et contrôle des systèmes de production se spécialise dans les problématiques associées à la conception des environnements de production, à l’évaluation des performances des systèmes manufacturiers et à l’amélioration de leur productivité. L’équipe s’intéresse particulièrement au développement de nouvelles méthodologies portant sur la conception et l’évaluation d’ateliers flexibles, sur la sélection économique et technologique d’équipements, sur les politiques de maintenance et sur la planification et le contrôle de production. Les méthodologies développées sont basées sur des approches exactes et sur des heuristiques.
X